17/03/2007

Réflexion climatique

Les conséquences climatiques de l'activité humaine ne sont localisées ni dans l'espace ni dans le temps : elles affectent le monde entier, et pour longtemps. C'est la première fois dans l'histoire de l'humanité qu'une action possède ce caractère universel. On en parle beaucoup, pour rien, surtout pour culpabiliser les anciens colonialistes qui se croyaient les maîtres du monde, et pour l’instant, il s’agit surtout, non de définir une politique qui serait plus saine mais bien de culpabiliser les gens des anciennes zones industrielles encore florissantes d’accepter par le biais du « non M’sieu, on le fera plus, on préfère être pauvres aux joues roses » de délocaliser leurs industries, leurs usines, leurs productions agricoles sans faire trop de vagues sociales, pour le plus grand profit de l’internationale financière mise en place depuis trente ans ...

05:19 Écrit par Xian dans Politique | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : politique, climat, meteo, finance |  Facebook |