19/03/2007

Réflexion simpliste

 

En suite de l’aimable mot déposé sur la note précédente :

 

Manifestation pour la protection des humains

Expérimentation en hôpitaux et centre gériatriques
Maltraitances d’enfants
Massacre des Irakiens, Cambodgiens, Soudanais et autres Ruandais
Abandons des enfants pour vivre le monoparentalisme sous-attaché détaché
Combats de miltaires et de civils
Abus du tir de rockets et de dépôts de bombes à fragmentation ou non
Élevage intensif dans des logements sociaux
Exploitation des Africains, Sud-Américains et autres Népalais, Coréens, Nouveaux-Guinéens.

TOUT CELA VOUS RÉVOLTE ?
ALORS, DEFENDEZ les HOMMES!

Rejoignez quotidiennement ceux qui vivent debout, dans la droiture et l’honneur, ceux qui construisent le monde d’aujourd’hui sans agiter de carottes télévisuelles pour vous parler d’un lendemain qui chante, c’est tous les jours, dans votre salle de bains, face au miroir.

 


Peu de personnalités ont répondu à l’appel mais tous les humains sont concernés.

Faites circuler l'info et, quel que soit votre pays, faites le déplacement. Les hommes ont besoin de vous. Faites entendre votre voix pour eux!

Pour plus d’informations :
abonnez-vous à la Dépêche du mercredi en demandant un exemplaire supergratuit à Xian@xianhenri.net

 

17/03/2007

Réflexion climatique

Les conséquences climatiques de l'activité humaine ne sont localisées ni dans l'espace ni dans le temps : elles affectent le monde entier, et pour longtemps. C'est la première fois dans l'histoire de l'humanité qu'une action possède ce caractère universel. On en parle beaucoup, pour rien, surtout pour culpabiliser les anciens colonialistes qui se croyaient les maîtres du monde, et pour l’instant, il s’agit surtout, non de définir une politique qui serait plus saine mais bien de culpabiliser les gens des anciennes zones industrielles encore florissantes d’accepter par le biais du « non M’sieu, on le fera plus, on préfère être pauvres aux joues roses » de délocaliser leurs industries, leurs usines, leurs productions agricoles sans faire trop de vagues sociales, pour le plus grand profit de l’internationale financière mise en place depuis trente ans ...

05:19 Écrit par Xian dans Politique | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : politique, climat, meteo, finance |  Facebook |