14/10/2008

Armand

 

Nu devant la fenêtre grand’ouverte – peut-être pour stimuler ses neurones, peut-être parce que réfléchir provoque une certaine sudation, Armand Tortelloni, le nouveau directeur général de Tractaf pense à sa prise de fonction, toute proche : Fini de rigoler, voici qu’il va diriger une entreprise. Son rôle n’est pas de " travailler ", mais de pousser à la réalisation du chiffre d’affaires souhaité par le conseil d’administration. Le voici désormais dans la catégorie des décideurs, dans les hautes sphères complexes du management qui n’est qu’un terme du vieux françois pour dire qu’il faut ménager sa monture si l’on veut aller loin.

http://xianhenri.be/Ecritures/feuilleton/453 Tractaf Armand.htm

06:30 Écrit par Xian dans Actualité | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.