29/04/2008

Ici et là

Ce matin, je prends le café là-bas en lisant un poème de Vlaj Wladislas.   
Un oiseau venu



Un oiseau venu d'au-delà des océans, m'apporte une
lettre où il est question d'un pays s'embrasant par le
feu et l'épée et de tant et tant d'autres choses malsaines
qui au ciel bleu de mon Île font injures.

La lettre m'apprend...

Là-bas, la grande houle de guerre déchire le tissu d'une
unité.
Là-bas, les vents en grand désordre affolent les corps
comme les âmes.
Là-bas, l'alouette hier haute perchée au ciel bleu de
l'aurore ne grisolle plus. Son chant est dominé par celui
"ferraillé" des armes.
Là-bas, des hommes, des femmes, des enfants, sont
séparés, selon qu'ils sont du signe de la croix ou du
croissant. Leurs yeux vides implorent le ciel dans le
trouble d'une prière.
Là-bas, un pays se gangrène au gré de la houle de
guerre, s'enfonce dans la boue, ne laisse pour garde
que ruines dans l'immensité d'un abandon, et les
vivants de ce monde oublié se meurent en silence.
Là-bas, la houle de guerre cache en son sein sec, le
prélude à une mentalité primitive lié à un atavisme des
hommes qui appliquent la loi du retour.

Là-bas, le bleu de mon ciel est-il le même ?

 Toi vouloir zimages ? Toi jete coup d’œil ici et là ... : http://cdreze.ibelgique.com/Prefix-WEB-Dir/Europe/?d=Adam(autres endroits insolites)(Visages de France)

 

De la réalité à la fiction  Vestiaire et des tas de liens qui vous enroulent, se déroulent et se profilent, dans des endroits insolites et même banalement ici et là, avec vous ...  

C’est ici aussi.

Et  caractériellement(stiquement) ici

 

06:30 Écrit par Xian dans Actualité | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.