25/05/2007

Heureuse ...

Je suis maintenant vêtue d’un joli peignoir satiné, les cheveux dégoulinant et les doigts un peu mous d’un long séjour dans la baignoire. La sonnette de l’appartement retentit avant même que j’aie eu l’occasion de m’installer confortablement au salon. Sans grande inquiétude, j’ouvre la porte et ...

Ça alors ! Henri !

Ce vieil ami avec qui j’avais entretenu une relation charnelle était devant moi. On ne s’était pas vu depuis des lunes, sa carrière l’ayant envoyé au bout du monde et même plus loin depuis quelques années. Je le saluai, tout sourire, extrêmement heureuse de le revoir.

... ( à suivre )

06:58 Écrit par Xian dans Actualité | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.