13/07/2006

Moi aussi, je pars en vacances ...

Alors, vous me retrouverez avant Henri et Xian ... début août, en attendant :

Questions existentielles :
>
>On n'a pas souvent l'occasion, en ces temps agités, de se poser LES vraies
>questions. Et pourtant...
>
>POURQUOI tu peux avoir une pizza à ta maison plus vite qu'une ambulance ?
>POURQUOI il y a un stationnement pour handicapés en face des patinoires ?
>POURQUOI les gens commandent un double cheeseburger, des grosses frites et
>un coca ... light?
>POURQUOI nous achetons des saucisses à hot dog en paquet de 10 et des
pains
>à hot dog en paquet de 8 ?
>
>Par ailleurs, ne t'es-tu jamais demandé...
>
>POURQUOI les femmes ne peuvent pas se mettre du mascara la bouche fermée ?
>POURQUOI le mot "abréviation" est si long ?
>POURQUOI pour arrêter Windows on doit cliquer sur Démarrer ?
>POURQUOI le jus de citron est fait de saveurs artificielles et le liquide
à vaisselle est fait de vrais citrons ?
>POURQUOI il n'y a pas de nourriture pour chat à saveur de souris ?
>POURQUOI la nourriture pour chien est "nouvelle avec un goût amélioré" :
>qui l'a testée ?
>POURQUOI ils stérilisent l'aiguille qui sert à l'euthanasie ?
>
>Tu connais ces boîtes noires indestructibles dans les avions...
>POURQUOI est-ce qu'ils ne fabriquent pas l'avion au complet dans ce
>matériau?
>Si voler est si sécuritaire, POURQUOI l'aéroport s'appelle le "terminal" ?
>
>Et toujours...
>POURQUOI est-ce qu'on appuie plus fort sur les touches de la télécommande
>quand les piles sont presque à plat ?
>POURQUOI est-ce qu'on lave nos serviettes de bain ; est-ce qu'on n'est pas
>sensés être propres quand on s'essuie avec ?
>POURQUOI les pilotes kamikazes portent-ils un casque?
>
>Question cruciale :
>Quand on étrangle un Schtroumpf, il devient de quelle couleur ?
>
>Comment les panneaux " DÉFENSE DE MARCHER SUR LA PELOUSE "arrivent-ils au
>milieu de celles-ci ?
>Quand l'homme a découvert que la vache donnait du lait, que cherchait-il
>exactement à faire à ce moment-là ?
>Si un mot dans le dictionnaire est mal écrit, comment s'en apercevra-t-on ?
>Est-ce que les ouvriers de chez Lipton ont aussi une pause café ?
>POURQUOI les moutons ne rétrécissent pas quand il pleut ?
>POURQUOI "séparés" s'écrit-il en un mot, alors que "tous ensemble" s'écrit
>en deux mots séparés ?
>Je veux acheter un boomerang neuf : comment puis-je me débarrasser de l
>ancien ?
>POURQUOI les établissements ouverts 24 heures sur 24 ont-ils des serrures
et des verrous ?

20:15 Écrit par Xian dans Général | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |

Dieu et la police

Terrible, tu vois, j'avais écrit ... si dieu et la police me laissent tranquille...

c'est révélateur...

serait-ce cela le 21ème siècle, une seule alternative, dieu ou la police, pas d'humains, rien d'humain ...

18:54 Écrit par Xian dans Général | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

12/07/2006

Bon temps

13:11 Écrit par Xian dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

11/07/2006

En l'absence de Xian

Terrible, tu vois, après avoir été méchamment coincé par une nature pas toujours clémente, Xian a décidé d'allonger son temps de repos, il est donc déjà "en vacances" et sa grâce à son ancienne secrétaire, Mââme Nemo que l’on peut encore lire un petit mot par-ci parl-là ( qui est pris ou repris des écrits « en cours » de l’auteur.

Terrible tu vois, dit Sylvette ! Terrible tout cela sans compter les socialistes de plus en plus voleurs ou incompétents, les gaziers de la bande qui enlèvent un soldat et font ainsi massacrer des centaines de civils, terrible cet été et même les suivant, quand on lit : Les Alpes pourraient se retrouver pratiquement sans glaciers dans 100 ans, indique une étude réalisée par l'Institut de géographie de l'Université de Zurich. Si les températures estivales augmentent de 3 degrés au cours des 100 prochaines années, la surface glaciaire alpine fondrait de 80 pc, selon l'étude. Très terrible tu vois, on connaît le scénario, il y a eu chez nous des lions et des grands fauve autrefois, un vrai retour aux sources ? ! ?

06:03 Écrit par Xian dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

10/07/2006

Eponyme Xian

A l’instar d’un certain Georges Sim, de Jean Bruce que l’on appelait Jean Alexandre, Jean Alexandre Brochet, Joyce Lindsay, Jean-Martin Rouan, il semble donc que Xian, pareil à ses personnages ne sache plus où donner de la tête.

On a connu pire ou mieux, l’ami Kenny patron de Francis Coplan était civilement un Jean Libert ce qui est peu à côté de l’impressionnant carolo de Marcinelle : Peter Randa. Peter qui n’était qu'André Duquesne aura été tour à tour comédien, éditeur pornographe, joueur professionnel propriétaire d'un cabaret, voyageur de l’espace. La vie lui aura donné pendant quarante ans sinon le goût du risque, du moins celui d'une vie de bohème qu'il se targuera toujours d'avoir été un des derniers à connaître, ce qui est évidemment un rêve égoïste que Xian et d’autres comparses ont mis à mal. Tout de même, Peter, je veux dire André aura été Jules Hardouin foncièrement hostile au christianisme, mais aussi un Jean Jacques Alain, Urbain Farrel, Herbert Ghilen, Jim Hendrix, Henri Lern, André Ollivier, H.T. Perkins, F. M. Roucayrol, Diego Suarez, Jehan Van Rhyn, Percy Williams anti-conformiste cependant attaché à un certain nombre de valeurs, marginal jamais démobilisé.

Sentirait-on Xian le rejoindre sous le concept multiple historien farfelu et politicien d’opérette auprès de forums d’utilité évidente, policier ailleurs, mais aussi, et habilement est-il dit, versé dans l’espionnage, l’aventure, l’anticipation, le fantastique, l’érotique...

Un futur Michel Lebrun en parlera-t’il comme d’un écrivaillon spontané ou Ezdanitof en aurait-il dit du bien entre deux manuels de physique nucléaire et un traité de cosmétologie zen.

A partir du 15 août, on dit que les carnets de notes et autres blogs notes de Xian dévideront des chapitres entiers tandis qu’ici, moi, Sylvette, j’écrirai son mal de vivre si Dieu et la police me laissent tranquilles. Quelques petits mots de rodage se poursuivront encore durant quelques jours avant que moi aussi, tel ce Xian voyageur, je parte en vacances. Pour ne pas faire comme les autres, j’irai en Finlande, bout du monde et des fripons, je veux dire des lapons.

 

(mis en ligne par Sylvette)

07:17 Écrit par Xian dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

07/07/2006

Aux passants ...

Sylvette, telle une Ariane (fort dévêtue, il faut oser le dire, et bronzée naturellement) tient le bout du fil qu’ Ubu tente de démêler. C’est sans doute une mission impossible avant le quinze août qui comme on le sait fête la moisson et la montée au ciel des vierges. Faut-il dire que si Kubler qui passa récemment connut personnellement Balavoine, chaque saison a ses baladins, j’ai moi-même beaucoup vécu avec Gilbert sous le pommier à Pomme, comme avec Gabriel Chevallier et d’autres. BCTF qui passa veut se concentrer, mais pourquoi diable ? Concentré est affaire de lait de soupe et d’autres produits en boîtes, il ne faut pas se laisser mettre en boîte, encore moins vouloir passer n’importe où.

L’été, on ne fait que de mauvaises rencontres. En plus, on parle football, ce qui est totalement inutile pour la musculation et élections, en France, le combat des nains et des fées, en Belgique, selon Utelar qui s’y connaît, on devrait avoir des listes polygame, telle : Deux femmes, un homme, un noir, un bleu, un blanc à mobilité réduite,  un sans papier(s), un chômeur, une technicienne de surface, un pratiquant la carolingienne, un gagnant du loto, au boulot, au dodo, un multirécidiviste, un unique récidiviste (genre PS). Il en ressort que l’été, les gens sont infréquentables... que va-t-il donc se passer dans ce Sud que Henri vient d’atteindre, on dit qu’il loge provisoirement dans un meublé, un garni, un flat, un kot, un loft, enfin, il a un toit, il n’est pas sans abri, mais a-t-il ses papiers ?

06:34 Écrit par Xian dans Général | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

06/07/2006

Parole de feuilletoniste ...

Sylvette a l’accent de la Guadeloupe, elle est partie ce matin faire des emplettes, alors je remarque qu’ainsi donc, on devrait prononcer « sûdôcou » comme l’écrit une charmante lectrice ... ah je savais bien que je prononçais assez mal les choses, les mots... terrible tu vois, le pronunciato !

M. de Tocqueville est mort jeune. Il n’a pas eu le temps pour complice de sa gloire, avait annoncé Henri Dominique en s’asseyant dans son fauteuil, tout est affaire de prononciation. C’est ainsi que la dérive devient totale jusqu’au pronunciamiento du carbonifère parisien de 1821 au coup de boule qu’un caissier de station-service (quel service ?)  assène à une vieille dame enfarinée qui a eu le culot de vouloir lui acheter un bâton de chocolat.

 

Pas d’sous peux pas payer disait Robert au chauffeur, lequel lui fila un coup de manivelle, — ou cet autre qui me conduisit à l’aéroport quand j’avais dit à Milmort, coût double tarif et triple pourboire, pour boire quoi, on se le demande, dringuelle ! Des mots à contre sens comme dans l'enfance enfoncée à me, quand fallut faire tours à l'école... apprivoiser la cruauté du monde qui veut pas rêver... de chanson démodée, de Gilles Vigneault, de me : faut lire me comme mi, avec prononciation à l'américaine comme les Canadiens, qu’une canadienne, c’est pas leur femme mais un veston fourré. Richard Simple, il est canadien, c’est lui qui disait qu’il souriait de ses élèves imaginant que Nike est un mot d'une syllabe. Pourquoi pas ? Nike n'est pas une déesse. C'est une chaussure. La chaussure ailée de la victoire.

 

Mais là, Sylvette revenue dit qu'il faut y aller...

Oui, mais je reviendrai vous conter d'autres histoires !

Parole de feuilletoniste ...

05:48 Écrit par Xian dans Actualité | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |