26/04/2005

Qui ?

Quelqu’une est-elle venue ?

 

La famille Onderkaas était installée en France où elle produisait avant la guerre, la grande, celle de 14, de la chicorée et de l’huile de lin. Mais Joseph, le fils de la famille, sentait bien que, face au café de plus en plus populaire, la chicorée n’avait pas d’avenir. Il se lança alors dans les pâtes alimentaires avec un atelier fabriquant du vermicelle à Roulers, en 1921. De France, ils ont gardé des bribes de familles, des cousins et cousines.

 

Alice est une nièce de la famille qui a travaillé avant son mariage dans une administration communale. Elle y a fait ses premiers pas de fonctionnaire future politicienne locale. Un corps de femme chahuté par un farouche désir de rester enfant mais aussi par quelques turbulences liées à ses interrogations, ses peurs, ses fantasmes pour la plupart sexuels. A cheval sur deux statuts, Alice, ses culottes Petit Bateau et son mal de vivre narcissique typiquement ado, s’en va-t-en guerre... Et voici une Alice surprenante, dont la seule idée est de montrer son pubis broussailleux, petit et étroit comme l’esprit de ces collègues fonctionnaires desquelles elle prend ses distances. Pas vraiment dégoûtée, elle s’est bien placée lors d’un concours local mais surtout, elle a rencontré Jean dont elle est tombée amoureuse folle.

Ils sont en « vacances  de pâques tardives» à Fleurville.

 

Jean avait lancé un regard un peu trop appuyé à la belle libraire qui avait un décolleté, enfin une sorte de blouse, une bande de tissus aérien et aéré qui ne cachait rien du tout. La rondeur jumelle et les pointes bien dressées avaient mis en émoi la petite verge de Jean et ça, ça, Alice ne le supporte pas ... (c’est raconté en long et en large dans les histoires de Jean et Alice ou d’Alice et Jean selon que l’on est puissant ou misérable)

 

C’était donc elle qui était passée hier, c’était cela qu’elle était venue me raconter.

Mais il n’y a pas qu’elle qui est passée, dans la rue, en reconduisant Alice à sa voiture, j’ai remarqué la 403 pourrie. Trenchcoat est revenu aussi.

Ça m’a donné des mauvaises pensées, j’ai nettement vu l’invention du docteur Guillotin et j’ai eu des souvenirs scolaires de Charles d’Angleterre, pas celui qui monte Camélia, l’autre, celui que l’ami Oliver Cromwell décapite, personnellement, à Whitehall, le 14 Novembre 1650.

Y penser m’a ouvert des portes comme de lire d’autres mots...

 

Sa jupe très mini, de cotonnade légère s'envolera au moindre courant d'air et quelques heureux consommateurs, assis aux terrasses verront qu'elle a des fossettes sur les fesses   C'est des roses

 

 

Un petit vent aigre traverse l’Ardèche et c’est de ma cache de résistant que je vous téléphone. J’ai enfin pu remonter la batterie au cadmium nickel qui avait défailli et m’empêchait de communiquer avec vous ...

 

 

Tous les matins, une image sur une page imaginée... sauf que l’image est vraie...

http://www.20six.fr/henrilauteur/weblogCategory/5mme0mvh9mjc

 


05:17 Écrit par Xian | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

Commentaires

simplement merci de ton salut très matinal. bonne journée.

Écrit par : mik | 26/04/2005

... Bonjour Henri...:-))

Écrit par : sioran | 26/04/2005

Les commentaires sont fermés.