24/08/2004

Colis

 

 

Matutinal et courtisé comme un ancien baron d’Empire, me voilà debout, on ne peut m’imaginer, je pense que couché ou debout, debout pensant, l’aventure se lève à l’aurore, à l’aurore de chaque matin, le fou sonnant et trébuchant tire la corde, les vingt-et-un habitants du hameau sont réveillés au son de cloche (il n’y en a plus qu’une alors qu’autrefois cela carillonnait, on dit que ce sont les Allemands qui les ont emportées pour les fondre, il y en a qui ont de ces idées !)

 Vingt et un, mâtin ! tromperie, N’avait-on pas écrit dans le Badaeker que les vivants ici étaient cent dix-huit ? Oui, c’est vrai mais tous ne dorment plus au village, on le dit hanté.

Quand au sonneur, c’est, rappelons-nous en, Henri de Bornouan, un Henri, mais noble, dont la famille remonte à Charlemagne, dit-il, mais c’est un sournois et un bruyant, en plus il est secrétaire adjoint de mairie, socialisant, et facteur, c’est lui qui monte les paquet d’en bas.

C’est un personnage secondaire dont Némo devrait nous entretenir, tiens, un colis !

Le facteur dans sa tournée (lavoir, église, auberge, salle du conseil, auberge, caisse du château, auberge, chambre) a déposé sur la pierre bleue taillée un fardeau enveloppé de papier kraft et soigneusement ficelé. Des timbres oblitérés, pas d’expéditeur, le destinataire est bibi, abs Henri Dubois reporter en vacances à Bornouan.

C’est arrivé et on dit que l’administration fait mal son boulot !

C’est fou les on-dit !

 


06:32 Écrit par Xian | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

Commentaires

*** Cest vrai pour les cloches, j'ai vu une reportage là-dessus sur Arte, où ils expliquaient même que nombre de urés ont inclus des cloches dans leurs carillons parce que les Boches piquaient les cloches seulement si elles étaient seules, pas raccordées entre elles.
Alors, y'a quoi dans ce paquet ????

Écrit par : La Fée Carambole | 24/08/2004

... On est bien obligé de se faire connaître pour lancer un blog!
Merci à toi d'être passé!
NB: je ne suis pas prêt d'arrêter de ma faire de la pub (gnark, gnark, gnark,...) ;o))

Écrit par : Jamy | 24/08/2004

Les commentaires sont fermés.